Oct 28, 2006

Esthétisme et sécurité à l'opéra de Lyon

Et pendant ce temps-là, dans le monde merveilleux de Jean Nouvel...

Pour sûr, il est beau notre opéra. Pour sûr. Dommage qu'il soit gangréné de problèmes de sécurité.

Alors qu'en 2004, des tuiles étaient tombées "spontanément" du toit, que toute la verrerie est à refaire (900 000 euros de travaux), de nouveaux problèmes sont survenus depuis la rentrée, concernant le système de sécurité d'incendie et de ventilation de la cuisine.

La mairie a enfin décidé de réagir il y a un mois et d'attaquer en justice Jean Nouvel et plusieurs entreprises ayant travaillé à la restauration de l'opéra en 1993 (évaluation des malfaçons: 580 000 euros).

Pour la petite histoire, rappelons que les travaux en 1993 avaient coûté six fois plus cher que prévu (72 millions d'euros au lieu de 12 millions d'euros).

Monsieur Jean Nouvel, vous n'avez pas l'impression de vous être assez foutu de notre gueule?

3 comments:

Ouf said...

Si l'opéra de Lyon n'était gangréné que par des problemes de sécurité...

Il est aussi malheureusement gangrené par une Direction incompétente et dangereuse. Une pétition, signée par plus de la moitié du personnel (environ 160 personnes) vient d'être transmise aux élus locaux, départementaux, régionaux, et au ministere, afin de dénoncer la catastrophique politique sociale de la Direction, pour qui "le désaccord avec la Direction ne peut s'exprimer que par la démission".
Quand on lit dans la presse nationale que "Serge Dorny a trouvé ses marques à l'opéra de Lyon", on se rend compte que le discours officiel passe bien. Propagande, on appelait cela en d'autres temps....

Extatic said...

Pour toute réclamation salariale ou sociale, merci d'adresser un mail à :

serge.dorny@moiaussijepeuxmefairevirerparlessalariés.opera-lyon.com

(je crois qu'il pense que c'est la marque des grands hommes... sauf que tout le monde ne s'appelle pas Riccardo Muti).

Si l'adresse précédente ne marche pas, vous pouvez toujours essayer à:

serge.dorny@fuckverdi.opera-lyon.com

Ouf said...

C'est sans doute pout cela que mes "réclamations" n'ont pas été efficaces : je n'ai pas utilisé la bonne adresse.

;-)

Heureusement, mon recours s'appelle prudhommes.com...